Procédure de chargement déchargement des camions

Le chargement et le déchargement des camions restent des étapes cruciales. Ces opérations doivent évidemment être exécutées en toute sécurité. Des règles et des procédures spécifiques ont donc été mises en place afin de s’assurer du bon déroulement des opérations de chargement et le déchargement d’un camion et de la sécurité du chauffeur, de son entourage et bien entendu des marchandises.

Découvrez notre Système Innovant de Bâchage automatique

Économie de 6% de carburant - Fermeture en 45 secondes - Sans intervention du chauffeur

 

Quelles sont les conditions pour charger un camion ?

Le chargement d’un camion doit respecter une certaine procédure. C’est la garantie que la marchandise arrive en bon état et que son transport puisse se faire dans de bonnes conditions de sécurité.

Bachage automatique pour brulas

  

1- Contrôle du camion

Préalablement aux opérations de chargement du camion en elles-mêmes, un contrôle du véhicule va être effectué. Il s’agit de s’assurer que le camion est en bon état, qu’il dispose de tous les éléments de sécurité en état de fonctionnement.

Le contrôle va notamment porter sur les éléments suivants :

  • Organes et équipements de sécurité obligatoires.
  • Signalisation lumineuse.
  • Marquages sur la carrosserie.
  • Etat de la caisse, du plateau ou de la benne destiné à recevoir les marchandises à transporter.
  • Usure des pneumatiques et état des suspensions.

Les documents de transports vont également être contrôlés afin de s’assurer qu’ils sont en règle. Toutes les informations nécessaires pour identifier notamment l’expéditeur, le destinataire et la nature des produits transportés doivent être présentes.

bachage semi-remorque Krone

  

2- Contrôle de l’équilibrage de la charge

Répartition des marchandises ou des matériaux

L’équilibrage de la charge par la répartition des marchandises notamment est particulièrement important. En effet, une mauvaise répartition des charges dans le camion peut facilement le déséquilibrer. Les conséquences peuvent être désastreuses. Si le camion est déséquilibré alors qu’il roule déjà à une certaine vitesse, son inclinaison peut s’accentuer dans un virage au point de le renverser.

Il est donc important de s’assurer que la charge est correctement et également répartie sur tout le plateau ou dans toute la benne. L’objectif est d’obtenir pour l’ensemble du camion un centre de gravité qui soit le plus bas possible.

Pour parvenir à un équilibrage satisfaisant des charges, il faut respecter certaines règles. Les charges les plus importantes et les plus lourdes doivent être placées le long de l’axe central du camion. Le poids doit être réparti le plus possible sur la surface disponible. Le marchandises les plus lourdes doivent être placées sous les marchandises les plus légères.

Déchargement du camion durant le trajet

Il faut également prendre en compte le fait que le camion puisse être partiellement déchargé durant son trajet. Il faut bien entendu que les marchandises devant être déchargées en premier soient chargées en dernier afin de rester accessibles. Mais il faut surtout éviter qu’à la suite d’un déchargement partiel, le camion se retrouve déséquilibré. En supprimant ou en déplaçant des marchandises, le centre de gravité de l’ensemble va être déplacé et l’équilibre dégradé. Lors du déchargement partiel du camion, il peut être nécessaire de redistribuer les marchandises restantes afin de rééquilibrer la charge transportée.

Respect du gabarit du camion

Il faut également faire attention à respecter le gabarit du camion. En aucun cas la charge transportée ne doit déborder sur le côté ou à l’arrière. Elle ne doit pas non plus dépasser la hauteur réglementaire. Si le camion est équipé d’une bâche, elle doit pouvoir être correctement et solidement fixée, ne pas dépasser, ne pas traîner par terre et être hermétique afin de ne pas présenter de prise d’air qui pourrait déséquilibrer le camion.

Le chargement du camion doit en permanence respecter les règles indiquées dans le Code de la route :

  • Largeur maximale : 2,50 mètres.
  • Longueur maximale pour un camion seul : 12 mètres.
  • Longueur maximale pour un camion articulé : 15,50 mètres.
  • Hauteur maximale : 4 mètres.
  • Charge maximale par essieu :
    • Essieu simple : 13 tonnes.
    • Essieu tandem : 21 tonnes.
    • Essieu tridem : 27 tonnes.

Si le chargement du camion dépasse les dimensions autorisées par le Code de la route, il s’agit alors d’un « transport exceptionnel ». Il faudra obtenir au préalable une autorisation auprès du ministère des Transports.

  

3- Arrimage des marchandises

Les mouvements du camion, accélération, décélération, freinage brusque, virages, état de la chaussée, ne doivent pas provoquer le déplacement des marchandises transportées. Cela entraînerait un déséquilibre du camion qui pourrait provoquer un accident.

Il est important de choisir un dispositif d’amarrage adapté à la cargaison transportée. La charge doit être immobilisée dans toutes les directions et ne doit pas pouvoir bouger durant le transport. Plusieurs systèmes d’amarrage peuvent être combinés en fonction des situations. L’objectif est de trouver le dispositif qui permettra de fixer les marchandises sans les endommager.

Lors du transport de marchandises présentant des angles tranchants, il faudra veiller d’une part à ne pas trop tendre les sangles ou les câbles d’amarrage et à les protéger afin qu’ils ne se dégradent pas au cours du transport.

Si les marchandises ou les matériaux sont transportés en vrac (sable, gravier, gravats, déchets…), il ne sera pas possible de les arrimer. Le camion devra alors être équipé d’une bâche permettant de s’assurer que le contenu ne puisse pas s’échapper ou se déplacer lorsqu’il roulera. Cette bâche empêchera la camion d’être déséquilibré par la perte d’une partie de son chargement. Elle protégera également les autres usagers de la route.

Bachage Semi-remorque Schmitz

  

Quelles sont les conditions pour décharger un camion ?

Les conditions de déchargement d’un camion sont sensiblement les mêmes que celles du chargement.

Le conducteur doit tout d’abord manœuvrer son véhicule afin de le placer dans la bonne position pour pouvoir procéder au déchargement. Il peut s’agir de s’approcher d’un quai ou de s’assurer que la place disponible autour du camion est suffisante pour manœuvrer un chariot élévateur.

Le déchargement du camion a toujours lieu moteur éteint. Une fois le camion en position, le conducteur doit attendre l’autorisation du responsable de quai ou du destinataire avant de commencer les opérations de déchargement. Si le chargement est fait sous la responsabilité de l’expéditeur, le déchargement de marchandises dont le poids total excède trois tonnes est de la responsabilité du destinataire. Le conducteur prépare le véhicule, débâchage, ouverture des portes… Ensuite, le déchargement est réalisé sous la supervision du destinataire par ses équipes.

rideau latéral semi-remorque

  

Pour conclure sur la procédure de chargement déchargement camions

Lors du chargement comme lors du déchargement d’un camion, les opérations de bâchage et de débâchage sont du ressort du conducteur. Le chargement et le déchargement devant généralement se faire en un temps limité, il est important de simplifier la manipulation de la bâche par le conducteur.

Notre système de bâchage automatique assure une fermeture en moins de 45 secondes sans aucune intervention du chauffeur. Grâce à un processus de fabrication optimisé et des matériaux de haute qualité, nos bâches résistent à toutes les conditions climatiques.

N’hésitez pas à nous contacter afin de déterminer les solutions les plus adaptées à votre flotte de véhicules.

Bénéficiez vous aussi des avantages de nos systèmes innovants

Notre solution sera customisée pour s’adapter à vos véhicules et vos besoins.